A la découverte d'un producteur de sève de bouleau, la cure du moment

Rencontre avec Christophe Tison, de la société Parc de la Chouette à Woippy.

Quelle sont les vertus ?

Boisson idéale pour tous. Particulièrement efficace pour les sportifs, les personnes ayant des problèmes de rhumatismes, de stress, de rétention d’eau, de fonctionnement des reins et du foie. C’est également un excellent complément pour les régimes alimentaires.

Pour ceux qui souhaitent éliminer les toxines accumulées pendant l’hiver. Grâce à ses propriétés drainantes et diurétiques, elle favorise l’élimination des déchets organiques comme l’acide urique, qui, en trop grande quantité dans le sang, engendre du cholestérol et de l’hypertension artérielle. 

Ses bienfaits dépuratifs sont également reconnus pour améliorer les problèmes de peau (acné, eczéma couperose) souvent liés aux reins saturés de toxines.  La sève de bouleau a également prouvé ses bienfaits pour apaiser les troubles urinaires et les rhumatismes.

Riche en minéraux et oligo-éléments, elle nous aide à recharger les batteries en sortie d'hiver.

 Le Calcium et le Phosphore renforcent les os et les dents.

 Le silicium protège les articulations et préserve de l’ostéoporose.

 Quant au Potassium il rééquilibre le rythme cardiaque et régule la circulation sanguine.

 Et enfin, la vitamine C et le Sélénium sont des antioxydants qui luttent naturellement contre le stress et préserve les cellules du vieillissement prématuré.

Comment se passe la récolte ? Le conditionnement ?

La récolte de la sève de bouleau est principalement artisanale.

 Il est conseillé de trouver des bouleaux en pleine forêt, car la sève sera alors beaucoup plus riche en minéraux.

 Il faut récolter la sève au début du printemps à la montée de sève. La récolte peut débuter dès la fin du mois de février avant que les bourgeons n’apparaissent. Soyez attentifs aux signaux de la nature !

 Si la sève devient blanchâtre et qu’elle perd en transparence, c’est que les feuilles de l’arbre commencent à sortir et la sève est déjà trop avancée. Il est alors trop tard pour la consommer !

 Dans le meilleur des cas, il est bon de limiter le soutirage à 5 litres de sève par arbre et jour pendant une quinzaine, ce qui fait 75 litres au total par arbre.

 Après quoi le trou est soigneusement refermé par une petite mèche en bois. Au printemps, le bouleau produit en moyenne 200 litres de sève par jour pendant un mois, donc 6000 litres de sève au total ; ce qui fait que les 75 litres récoltés sont tout à fait raisonnables !

Notre sève de bouleau est conditionnée en cubi souple (certifié NE) et conservée en chambre froide positive entre 1°C et 2°C Ce procédé permet de maintenir toute la fraicheur et la qualité du produit jusqu’à livraison

Ou peux t on trouver tes produits ?

Par téléphone 07.86.50.72.53 ou par mail : parcdelachouette@gmail.com

Les Cures conseillées sont Cure SOLO : 3 Litres 32€  ou Cure DUO : 6 Litres 58€

Notre sève est conditionnée en Cubis souple "Bag in box"

Quels autres produits peut on trouver au parc de la chouette ?

Nous produisons également de la tisane de noisetier.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0