· 

Mes amies ... les abeilles

Naturopathe Stephane Valentin à Montoy Flanvile - l'apithérapie, les abeilles et le miel

De profession naturopathe certes, mais aux nombreuses passions.

L'une d'entre elles, et qui me tient particulièrement  à cœur, l'apiculture.

De l'apiculture naît aussi l’api-thérapie et tous les bienfaits que l'ont peut retirer produits dits de la ruche.

  

Qu'entend on par api-thérapie ?? c’est en bref, l’utilisation des produits récoltés, transformés ou sécrétés par l’abeille (le miel, la propolis, le pollen, la gelée royale ou le venin) à des fins diététiques et thérapeutiques.

 

Le plus connu et le plus consommé certainement :

 

Le miel

 

Il est fabriqué à partir du nectar que les abeilles butinent sur les fleurs.

Composé de 80% de glucides, 18% d’eau, de protéines et de sels minéraux.

Pour les miels récoltés par pressage, une quantité significative de propolis, cire et pollen.

Et oui, les vertus sont plus que vastes, car à côté du miel, c'est sans compter sur la propolis, la cire, le pollen ou encore la fameuse gelée royale (produits sur lesquels on vous fera un topo plus tard).

 

Naturopathe Stephane Valentin à Montoy Flanvile - le miel

Pour quelle utilisation ?

 

Externe : utilisé pour la cicatrisation des plaies depuis le début des années 1900.

 

La cicatrisation est plus rapide que la normale, et il a été démontré, que seul ou en association avec des HE, une efficacité contre 14 souches de bactéries dont certaines résistantes aux antibiotiques.

 

Interne: Chaque miel a son intérêt thérapeutique !

 

Quelques exemples suivant les fleurs dont il est issu : 

 

Acacia: constipation – recommandé aux nourrissons et enfants en bas âge.

Eucalyptus: Affections de l’arbre respiratoire et intestinales.

Lavande: affections des voies respiratoires, (en externe: brûlures, piqûres d’insectes, plaies).

Romarin: Insuffisance hépatique et vésiculaire, colites, fatigue générale

Thym: Maladies infectieuses, plaies infectées, brûlures.

Tilleul: Angoisse, nervosité, insomnie.

 

Il va de soi que le miel consommé doit être traçable. Le plus souvent, le plus simple sera de se procurer un miel local, d'un producteur récoltant près de chez vous.

Il est assez facile d'en trouver, au marché, à la boulangerie, dans certains magasins bio ou dans les nombreux marchés locaux organisés un peu partout en France ... 

Mais par pitié, surtout pas celui proposé par la grande distribution (parfois il vient même de Chine ou d'autres pays très très loin ...), sans compter l'empreinte carbone qu'il laisse derrière lui ...

 

Il parait qu'une cuillère de miel par jour permet de conserver un état de forme, alors pourquoi ne pas essayer ? 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0